DEPUIS 1989

Tout commence en 1956 à Biarritz sur la Côte des basques, à l'occasion du tournage du film américain "Le soleil se lève aussi", adaptation du roman d'Ernest Hemingway, les deux californiens Dick Zanuck et Peter Viertel débarquent avec une planche de surf rangée dans les caisses des caméras. En repartant aux Etats-Unis, les américains ne s'embarrassent pas de l'objet qui reste sur la côte basque et servira de modèle aux «tontons surfeurs» pour fabriquer des dizaines de répliques ... et faire de Biarritz la Capitale du surf français!

 

La marque BTZ, aussi acronyme de Biarritz, voit le jour en 1989 soit trente-trois ans plus tard, et s'impose rapidement  comme la marque de vêtements iconique de sa ville. Tout le monde veut un t-shirt avec le fantôme de la villa Belza et Raoul Radical, le rat surfeur. C'est Laurent Fagola, l'un des co-créateurs qui dessine ces scènes de surf colorées qui donnent de Biarritz une image jeune, Rock'n'roll et impertinente. Le style s'inspire des bandes dessinées de l'époque, tendance Margerin et Métal Hurlant…

 

La marque propose chaque saison sa vision mélangeant héritage et modernité, en cohérence avec les nouveaux enjeux écologiques.

BTZ s'inspire de la mixité des styles des biarrots et de ses estivants: un mélange de cool californien à la française et d'un chic urbain, et puise son originalité dans l'héritage punk soft.

 

L'esthétique de BTZ est une fusion entre smart et "surfstyle", un équilibre parfait entre confort et élégance grâce au détournement des matières techniques et adaptation des codes du surf.

 

La marque réinvente un vestiaire pour l'Après-Surf et incarne cet esthétique moderne.  

 

Au delà du style, BTZ a mis au centre de sa stratégie les enjeux écologiques pour préserver l'environnement naturel qui l'entoure et qui l'inspire.

Liquid error: Could not find asset snippets/layouthub_footer.liquid